événement

Festival Petits et grands 2017


quoi

30 lieux, 40 spectacles, plus de 100 représentations, un public d'enfants de 6 mois à 12 ans et leurs parents, et un tarif unique de 4 euros. Pour sa 4èmé édition, le festival qui voit grand pour les petits continue sur sa lancée en misant sur la pluridsciplinarité et la proximité. Du théâtre, de la musique, du cirque, de la danse... au Château mais aussi dans les salles et les quartiers de Nantes. Le festival émerveille petits et grands et propose une première ouverture culturelle aux enfants.

QUAND
du mercredi 29 mars 2017 au dimanche 02 avril 2017
AGE
Age - à partir de ... ans: 
0
OU
Nantes métropole, Nantes
COMBIEN
4€
TÉL
0218460460
SITE

0 rendez-vous sont programmés lors de cet évenement.

Interview

Festival Petits et grands 2017

du mercredi 29 mars 2017 au dimanche 02 avril 2017
Cyrille Planson, co-directeur

"Enfants et parents y trouvent leur compte"

"Voir grand pour les petits", telle est la devise de Petits et grands. Cyrille Planson, programmateur, nous livre ses coups de cœur et impressions à quelques jours du festival.

Pourquoi cette volonté de sensibiliser à la culture dès le plus jeune âge ?
Petits et grands n'est pas seulement pour les petits. Depuis le début, notre projet est de proposer des spectacles à partager en famille. Mais notre conviction, c'est qu'il faut ouvrir des portes sur toute sorte de thèmes, d'éveiller la curiosité, et ce dès la petite enfance.

Ces spectacles dès le plus jeune âge sont une expérience...
Les spectacles destinés au très jeune public représentent environ un tiers des spectacles. Accessibles dès six mois, ils sont calibrés pour le très jeune public par la durée et le propos. Les jauges sont limitées car ces spectacles sont interactifs. Souvent les comédiens échangent directement avec les enfants, ce qui est plus facile dans une ambiance intimiste.

Annabelle Sergent jouera trois de ses spectacles, quel relation entretenez vous avec cette artiste ?
D'origine angevine, Annabelle est une artiste de renommée nationale nominée aux Molière. Nous l'avons découverte avec son premier spectacle Bottes de prince et bigoudis qui proposait une ouverture intéressante en adaptant des contes du passé à notre époque. Ses deux autres spectacles, P.P Les p'tits cailloux et Le roi des rats apportent aussi une touche de modernité à des contes traditionnels. Pour Petits et grands, elle relève le défi marathonien de jouer ses trois créations à la suite. nous proposons ainsi un parcours aux festivaliers mais les spectacles peuvent être vus séparément.

Quelle place accordez-vous à la création locale ?
Nous n'avons pas de quotas. Si nous programmons des artistes qui vivent à proximité, c'est d'abord parce qu'ils ont une valeur artistique. Si le festival était à Bordeaux ou à Toulouse, ces créations pourraient très bien faire partie de notre programmation. Chaque édition compte environ six à huit spectacles produits dans la région. Guerre, par exemple, est une création locale du Théâtre du Rictus qui imagine une guerre sur le sol français.

Deux coups de cœur de la programmation ?
The Wackids Stadium Tour. Ils avaient fait forte impression lors de la deuxième édition et reviennent à Stereolux pour un concert reprenant des standards du rock avec une approche plus enfantine. Enfants et parents y trouvent leur compte grâce à des tubes rappelant notre jeunesse et des "instruments jouets".
J'y pense et puis..., un spectacle itinérant de la compagnie belge Tof Théâtre, joué dans un camion. Cette pièce lourde de sens raconte l'histoire d'un migrant retrouvé dans un camion de déménagement. D'abord craintifs, les déménageurs vont peu à peu lui offrir leur hospitalité.

Hormis la cible du festival, il y a-t-il une thématique à la programmation ?
Non. La programmation est pluridsciplinaire comme à chaque édition. Néanmoins, les thèmes d'actualités comme la guerre, les migrants ou l'écologie sont récurrents dans les spectacles. Ces préoccupations n'ont pas pour but de sensibiliser mais de créer des interrogations chez les plus jeunes.

Quelles actions menez vous pour rendre le festival accessible à tous ?
Nous proposons un tarif unique à 4€ par spectacle contre 7 à 8€ en temps normal. Cela permet aux familles d'adopter une démarche festivalière en allant voir deux à trois spectacles plutôt qu'un seul. Petits et grands est aussi présent dans les quartiers périphériques que dans le centre ville.

Victor Tesson
L'avis de la rédaction

Festival Petits et grands 2017

du mercredi 29 mars 2017 au dimanche 02 avril 2017
Moi j'aime la danse

Le festival a imaginé des parcours. Outre Tout petit et déja spectateur et Mon festival en musiques, Moi, j'aime la danse impose la danse dans cette édition. Avec des projets comme Grrrrr où la danseuse Sylvie Balestra se métamorphose du cheval à l'oiseau. Pour les tout petits, la création de la compagnie Kokeshi Plume nous plonge dans le rêve d'une vie, du nid douillet à l'envol. Tiondeposicom s'adresse aux plus de 6 ans, le chorégraphe Marc Lacourt muni d'une perruque blonde se transforme en fantôme ou princesse, mais rien n'est possible sans la participation du public...

Victor Tesson
L'enjeu de la création

Au delà de spectacles reconnus en France et en Europe, Petits et grands joue la carte de la création. Parmi les treize... créations, A2PAS2LAPORTE, le nouveau spectacle de Label Brut au Grand T, Dans ton rêve du Théâtre Pom qui explore les songes nocturnes de Fanfan la veille de la rentrée, Dur comme faire de la compagnie Zèbre à trois et son panel de personnages absurdes à la Bouche d'Air. En attendant le petit poucet de la compagnie Les veilleurs et udo complètement à l'Est de la Cordonnerie sont même coproduits par le festival.

Victor Tesson
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
tous les rendez-vous de cet événement