événement

Hip Opsession 2018


quoi

Pendant deux semaines, près de 50 événements hip hop, programmés dans une vingtaine de lieux de l’agglomération nantaise : concerts, spectacles de danse, battles, expositions, conférences, projections…

QUAND
du jeudi 01 mars 2018 au dimanche 18 mars 2018
OU
Nantes métropole, Nantes
COMBIEN
.
SITE

0 rendez-vous sont programmés lors de cet évenement.

L'avis de la rédaction

Hip Opsession 2018

du jeudi 01 mars 2018 au dimanche 18 mars 2018
HIP OPsession : notre sélection

Quinze jours durant, l’agglomération nantaise se mue en capitale de la culture hip-hop grâce à HIP OPsession, festival tellement complet qu’il faudra évidemment faire des choix parmi la cinquantaine d’événements proposés. Voici les nôtres.

Deux pointures US
Le regard toujours porté prioritairement sur la jeune scène francophone (Roméo Elvis le 10/3 à Stereolux, Siboy au Ferrailleur le 16/3, Kacem Wapalek à Stereolux le 8/3…), Hip OPsession n’en oublie pas pour autant d’honorer quelques figures tutélaires, venues notamment d’outre-Atlantique. Parmi elles, le mythique duo new-yorkais Camp Lo (le 15 mars au Ferrailleur), auteur en 1997 d’un classique instantané, Uptown Saturday Night, album jazzy et funky comme la BO d’un film de blaxploitation. Immanquable également, la venue de Cash Money (le 2 mars au LU, gratuit), DJ découvert à la fin des années 80, culte au point d’avoir été le premier à intégrer le DJ Hall of Fame.
 
Battles vs chorégraphies
La danse, au même titre que la musique, est une composante essentielle de l’ADN du festival. À ce titre, le Battle OPsession fait toujours figure d’événement incontournable, transformant le temps d’un week-end (les 2 et 3 mars) le lieu unique en arène géante dans laquelle les meilleures danseurs et danseuses du monde viennent se mesurer. Deux semaines plus tard, à Onyx, le hip-hop se frotte à la danse contemporaine avec Connexion, pièce pour une DJ et une danseuse par la Cie S (le 17 mars) et Crossover, autour de huit danseurs par la Cie S’Poart du chorégraphe Mickaël Le Mer (le 18 mars).
 
International hip-hop
C’est un fait : la France est, avec les États-Unis, l’un des pays les plus consommateurs de hip-hop au monde. Il n’empêche, cette musique – et la culture qui l’entoure - essaime aujourd’hui sur tous les continents. La preuve avec la projection de deux documentaires : le 12 mars au Cinématographe, direction le Proche-Orient avec Beyrouth Street : Hip hop au Liban, réalisé par le journaliste et rappeur franco-libanais Salim Saab, et le 13 mars à Trempolino, l’Afrique du Nord avec Les Fleurs du Bitume de Karine Morales (présente pour l’occasion), plongée dans le quotidien de jeunes Tunisiennes libres, adeptes du street art.
 
Les rendez-vous du QG
Honnêtement, pour un novice en hip-hop, lire ici et là que Booba est le nouveau Céline ou Genet (par exemple dans la très sérieuse NRF) peut laisser circonspect. Pour lever le doute, on se précipite le 4 mars au QG du festival (à Pol’n, rue des Olivettes) pour assister (gratuitement) à la pièce de théâtre De La Fontaine à Booba. On y reste même plusieurs heures (jours ?) puisque c’est aussi là que se tient l’exposition Caduc de l’artiste Wide, autour de l’esthétisation de lieux éphémères, ainsi que bon nombre de rencontres, d’enregistrements d’émissions de radio et de mini-concerts gratuits ou en prix libre.

Matthieu Chauveau
Vibrer Hip Op

HIP OP et ça repart pour le festival nantais des cultures urbaines qui nous revient avec une nouvelle identité et de belles surprises. Tout en haut de l’affiche, AllttA (20syl & Mr J. Medeiros) au milieu de leur tournée triomphale (9 mars à Stereolux), le rappeur belge Roméo Elvis (le 10), le duo hip hop américain Camp Lo (15 mars au Ferrailleur). Les Battle OPsession (2 et 3 mars au lieu unique). Des spectacles de danse : Contact #1 de la Cie X-Press, le 11 à L’Odyssée ; Petites Histoires.com de la Cie Acrorap, le 16 à Capellia ; Connexion de la Cie S et Crossover de la Cie S’Poart, le 17 et 18 à Onyx. Inutile de rappeler qu’il faut déjà réserver.

P.T.
HIP OP toujours

Le festival HIP OPsession a démarré fort. Retour à Pol’n pour établir son QG. On s’y retrouve chaque jour autour de l’exposition Caduc de Wilde, de rendez-vous et focus. Les battles passés, on attaque la soirée Buzz Booster à Stereolux (jeudi 8 à 20h30). Jusqu’au vendredi 9, les enfants ont rendez-vous avec Sousou pour Des bruits avec la bouche au TNT ou à Stereolux dimanche 11 avec Da Titcha pour Boom Bap. AllttA le vendredi 9 à Stereolux, Roméo Elvis le lendemain mais c’est complet. Camp Lo au Ferrailleur le 15. Danse à Orvault avec la Cie X-Press (dimanche 11), puis à Onyx les 17 et 18. Le vendredi 16, on sera à Capellia pour Petites Histoires.com de la Compagnie Acrorap, un must de Kader Attou. On en oublie volontairement pour vous inviter à consulter notre site ou notre précédent numéro.

P.T.
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
tous les rendez-vous de cet événement