cinéma

Alien : Covenant


quoi

Les membres d’équipage du vaisseau Covenant, à destination d’une planète située au fin fond de notre galaxie, découvrent ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont tout tenter pour s’échapper.

QUI
de Ridley Scott, avec Katherine Waterston, Michael Fassbender, Danny McBride, 2h02, USA, Grande-Bretagne
Géolocalisez les salles
HORAIRES (du 19 au 25 Juillet)

Aucune date


Interview

Alien : Covenant

Ridley Scott

“L’essentiel était de ne pas se répéter”

Grâce à Alien, le huitième passager en 1979, puis Blade Runner en 1982, Ridley Scott s’est affirmé comme un grand réalisateur de science-fiction. Il a délaissé le genre sans rien perdre de son succès (Thelma et Louise, Gladiator, American Gangster, Robin des bois). En 2012 il décide de revenir sur les origines de la saga Alien avec son prequel Prometheus. Le film impressionne mais reste un peu abscons. Cette suite où l’on retrouve l’androïde David (Michael Fassbinder) nous éclaire sur les véritables enjeux mis en œuvre.

Quels étaient les enjeux pour revenir sur la saga Alien ?
Beaucoup de questions restaient en suspens autour du mystérieux pilote et de son vaisseau. J’ai donc pensé qu’il y avait là matière à ressusciter Alien.

Et les écueils à éviter ?
L’art est comme un requin, il doit se déplacer tout le temps sinon il meurt. L’essentiel était de ne pas se répéter, de continuer d’avancer et de se poser des questions.

Pourquoi dans ce film, Alien a-t-il plusieurs aspects?
C’était important de le diversifier, qu’il n’ait pas toujours la même apparence afin de garder la même force de frappe à chaque fois.

La science-fiction nous projette dans le futur, quelle est votre vision de l’avenir ?
Parfois ma vision est terrible, parfois elle est merveilleuse. Certains prédisent qu’en 2050 nous atteindrons une espérance de vie infinie. Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne chose mais l’avenir éveille ma curiosité. Il reste plein de territoires à explorer comme l’espace ou le fond des océans.

propos recueillis par Laurence Kempf
L'avis de la rédaction

Alien : Covenant

Le pitch ? Quelques années après la catastrophe du vaisseau Prometheus, une nouvelle équipe de l’espace va retrouver sur une étrange planète, l’androïde David.
Verdict Avec ce nouvel opus, Ridley Scott parvient à faire le lien entre Alien et son prequel Prometheus. Il renoue avec les moments de terreur du premier, rejouant la chasse à l’homme par la terrible bestiole et continue, comme dans le second, de s’inspirer de la mythologie, ici celle de Narcisse, pour s’interroger sur son origine. Alors même si le côté novateur et original des débuts de la série n’a plus cours, la maîtrise du cinéaste opère toujours pour un résultat efficace et prenant.

L.K
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
Photos
géolocalisation

Les avant-premières