Retour à la selection

Trajectoires

Trajectoires
Trajectoires
Trajectoires
Trajectoires
Trajectoires

Festival de danse à Nantes, Haute-Goulaine, Saint-Herblain.

Calendrier Dates :
  • Du samedi 19 janvier 2019 au dimanche 27 janvier 2019
Localisation Lieu : Nantes et Loire-Atlantique, Nantes
44000
Prix : Gratuit
Site web Site : festival-trajectoires.com...
L'article

L'article

Le meilleur du festival Trajectoires
Le festival initié par le Centre Chorégraphique National de Nantes continue de jouer la carte de l’aventure pour explorer tous les chemins de la danse contemporaine. Répertoire, nouvelles générations, hors cadre, croisements disciplinaires… Petites ou grandes formes sont à découvrir en salle mais aussi dans des lieux inattendus. Composez votre programme comme une balade artistique urbaine avec pour seul mot clé : la surprise.

Créations in situ
Si Trajectoires tisse habilement des liens entre répertoire et nouvelle génération, il abat aussi la carte de la création. À Cosmopolis (19 janvier 16h et 20 18h), on découvre Voyagers, une plongée très seventies au cœur de l’espace par la compagnie L’Averse. Au TU (25 janvier 21h et 26 19h), Laurie Peschier-Pimont & Lauriane Houbey de la Cie INUI présentent Waving. C’est un spectacle qui réunit 6 danseuses professionnelles et un groupe de 50 à 100 danseurs amateurs pour former des vagues humaines chorégraphiques. On attend beaucoup de Natures, la création de Sofian Jouini au Nouveau Studio Théâtre (25 janvier 19h et 26 17h). Pour finir en beauté, au TU, samedi 26 janvier à 21h, on découvrira Tanz Karaoke, une proposition de la compagnie Willi Dorner en deux temps, un moment de tournage avant un moment de partage. De quoi donner à tous la fièvre du samedi soir !

Féminine et tribale 
C’est la première fois que Lisbeth Gruwez présente son travail à Nantes. La chorégraphe flamande (qui a travaillé avec Jan Fabre et Jan Lauwers) a créé sa compagnie, en 2007, avec le compositeur Maarten Van Cauwenberghe. Depuis tous deux explorent un univers où le corps entre en mouvement et en musique. Sur le plateau, des femmes et… le chaos. Une pièce explosive et organique, co-produite par le CCNN, que Catherine Blondeau, directrice du Grand T, voit comme “une ode à une féminité tribale”. Il y a là quelque chose d’hypnotique et de magnétique.  
The Sea Within Mercredi 23 et jeudi 24 janvier à 21h. Le Grand T, Nantes.

Jeunes sans abstinence 
Michel Schweizer est de toutes les scènes. Le chorégraphe mais aussi acteur et scénographe, revendique volontiers l’indiscipline… Bien évidemment, la démarche n’est pas gratuite : dans un apparent laisser-faire, chacun se révèle et se libère au public mais aussi à ses propres yeux. La danse apparaît comme un révélateur pour les jeunes (huit garçons et filles) qui occupent le plateau et joignent le geste à la parole mais aussi pour le public. Et un étrange dialogue peut alors s’instaurer entre deux mondes que tout semble séparer.
Cheptel Mardi 22 et mercredi 23 janvier à 20h30. le lieu unique, Nantes.

Trois hommes et un coup bas
Dans la vie de ces trois hommes, tout est dépeuplé depuis que leur amour les a largués. Alors ils vont apprendre à se connaître, à échanger et devenir solidaires après avoir été rivaux sans le savoir. Une jeune compagnie nantaise, un premier spectacle et un clin d’œil à Lamartine. Avec la complicité de Laurent Maindon, Gaëlle Bouilly et Matthias Groos tricotent un spectacle comme ils écriraient un film. On retrouve, à leurs côtés, quelques comédiens de la scène nantaise, Stéphane Imbert, David Humeau…
Un seul être Jeudi 24 janvier à 20h. Le Quatrain, Haute-Goulaine.

Soirées QG
Pour être dans une ambiance de festival, Trajectoires imagine les soirées QG. Quatre soirs, on a, dans un même lieu, plusieurs propositions à partager. Mercredi 23, Stereolux ouvre dès 13h le Nemo Observatorium 02002 de Lawrence Malstaf, puis présente DIY du collectif Styatex à 15h30, 19h et 22h. Et aussi Shrink 01995 (Lawrence Malstaf) à 18h, 20h30 et 23h30. Jeudi 24, le Grand T imagine une soirée dans la pénombre d’un cocon avec des bulles sonores et une restauration marine avant de découvrir The Sea within. Vendredi 25 au lieu unique pour Argentique une révélation, Quatre pièces de Lucinda Childs et un dj set au bar. Samedi 26 au TU-Nantes pour la double création de Waving et Tanz karaoké.

Amala Dianor
Trajectoires nous offre deux occasions de découvrir le travail du danseur-chorégraphe Amala Dianor. Après un parcours dans la danse hip hop, il entre au CNDC d’Angers. Sa danse se nourrit véritablement de toutes ces influences et sa compagnie engrange les succès (De(s)génération, Quelque part au milieu de l’infini…). À Nantes, il présente deux petites formes dans des lieux inattendus. Deux si Bell sur fond de body percussion sous le dôme art déco de la rue Racine (lundi 21 janvier 19h). Et Pas seulement à l’École Nationale d’Architecture (mardi 22 janvier 12h30). Dans les deux cas, c’est gratuit sur inscription.



Vincent Braud et Patrick Thibault
Commentaires

Vos commentaires

connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
téléchargez
l'application
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les jeux
En ce moment sur le site de WIK, des centaines de places cinés, spectacles, concerts... à gagner!