expos

Komorebi - Une exposition d'art brut japonais

Art contemporain

quoi

Des œuvres en provenance de plusieurs villes nippones, réunissant près de 30 créateurs japonais autodidactes. Leurs productions – peintures, dessins et sculptures – témoignent d’une richesse et d’une diversité étonnantes. 
Photo : Komorebi / Œuvres de Marie Suzuki © Nicolas Joubard

QUAND
du samedi 21 octobre 2017 au dimanche 7 janvier 2018
Mardi: 14:00-19:00
Mercredi: 14:00-19:00
Jeudi: 14:00-19:00
Vendredi: 14:00-19:00
Samedi: 14:00-19:00
Dimanche: 15:00-19:00
le lieu unique, quai Ferdinand-Favre, Nantes
COMBIEN
Gratuit
TÉL
02 40 12 14 34
SITE

L'avis de la rédaction

Komorebi - Une exposition d'art brut japonais

du samedi 21 octobre 2017 à 16h20 au dimanche 7 janvier 2018 à 16h20
Un autre Japon

Le lieu unique accueille une exceptionnelle exposition d'art brut japonais. 900 œuvres de 42 artistes qui, pour la plupart, sont exposés pour la première fois en Europe.

Le mot Komorebi désigne le jeu de la lumière qui passe à travers les frondaisons, le jeu au sol de la lumière du soleil. Patrick Gyger, directeur du lieu unique et commissaire de l'exposition, y voit par extension “la lumière intérieure qui traverse les fêlures. L'exposition se veut avant toute chose la célébration de visions du monde alternatives”. Loin du high-tech et des grandes villes, on découvre ici un Japon singulier. Celui d'artistes habités par une vision qui nous tendent le miroir de leur monde.
Beaucoup de ces artistes ont été ou sont en institution car ils souffrent de troubles psychiques ou d'un handicap. Si leurs créations sont d'abord destinées à eux-mêmes, le spectateur n'en est pas pour autant exclu. Comment résister aux mises en scène d'insectes de Kazuhi Hirayama, aux figurines en feuilles d'aluminium de Shota Katsube, aux objets en papier de Shoichi Koga ? Comemnt ne pas être touché et fasciné par le livre de 2880 pages de croquis de poteaux et fils électriques de Takayuki Isono ?  Comment ne pas être saisi par la vision de la ville de la majorité des artistes ? Comment ne pas être cueilli par les paysages intérieurs et intimes de Moeko Inada, Akane Kimura ou ceux aussi lumineux et intenses de Marie Suzuki ?
Marqués par l'obsession et le détournement, les artistes ne nous montrent pas seulement un autre Japon. On perçoit dans leurs œuvres une autre vision de la notre monde et des sociétés modernes. Chacun à son rythme et à sa manière cherche les clés qui lui permettent d'entrer dans l'univers de ces artistes singuliers.

Patrick Thibault
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
géolocalisation
quai Ferdinand-Favre
Nantes 44000
France
47.2151 -1.5454

recherche avancée

ou
Uniquement

Le même jour

Bientôt dans ce lieu