cinéma

Les figures de l'ombre


quoi

Le destin extraordinaire des trois scientifiques afro-américaines qui ont permis aux États-Unis de prendre la tête de la conquête spatiale, grâce à la mise en orbite de l’astronaute John Glenn. Maintenues dans l’ombre de leurs collègues masculins et dans celle d’un pays en proie à de profondes inégalités, leur histoire longtemps restée méconnue est enfin portée à l’écran.

QUI
de Theodore Melfi, avec Taraji P. Henson, Octavia Spencer, Janelle Monáe, 2h06, USA
Géolocalisez les salles
HORAIRES (du 16 au 22 Août)

Aucune date


L'avis de la rédaction

Les figures de l'ombre

Drôles de dames

Le film raconte le parcours véridique de trois femmes afro-américaines, mathématiciennes et programmatrices à la NASA, qui rendirent possible le premier vol d’un Américain dans l’espace en 1961.

Cest un pur produit hollywoodien qui sacrifie sa crédibilité cinématographique à son message et à sa volonté de séduire. Que l’héroïne se serve un grand café en revenant des toilettes alors qu’elle sait qu’elles sont très éloignées de son bureau, c’est pour bien montrer que ses collègues vont s’empresser de changer de cafetière. Plus les Blancs ont un poste important (le responsable, l’astronaute), moins ils sont racistes. Alors qu’on est au début des années 60, les conjoints parfaits s’avèrent tous très vite compréhensifs face à l’emploi du temps exigeant et aux ambitions de leurs compagnes.
Alors oui, le film agace souvent par ses petits arrangements mais son sujet et son message restent essentiels. On apprcie qu'il révèle enfin le talent et l’importance de ces femmes dans l’histoire américaine et que trois formidables actrices noires (Taraji P.Henson, Octavia Spencer et Janelle Monae) soient les personnages principaux d’un film grand public d’Hollywood, populaire et divertissant.

Laurence Kempf
Les commentaires des internautes
connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
Photos
vidéo
géolocalisation

Note des Wikonautes

Note moyenne de Wikonautes :
5.0