cinéma

La Fille de Brest


quoi

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d'un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

QUI
de Emmanuelle Bercot, avec Sidse Babett Knudsen, Benoît Magimel, Charlotte Laemmel, 2h08, France
Géolocalisez les salles
HORAIRES (du 18 au 24 Octobre)
Aucune date

L'avis de la rédaction

La Fille de Brest

Irène Frachon

Inspiré de son livre Médiator 150 mg, combien de morts ?, le film raconte le combat d’Irène Frachon. Pneumologue à Brest, elle dénonça les dangers mortels de cet antidiabétique (préconisé aussi comme coupe faim) et réussit à le faire interdire

Un peu à la manière d’Erin Brockovich, Emmanuelle Bercot nous entraîne au cœur de l’enquête difficile, menée par une femme obstinée et courageuse. C’est un beau sujet, nécessaire, pour un film efficace qui fonctionne plutôt bien. Cependant, il use aussi d’un populisme parfois agaçant pour délivrer son message à la David contre Goliath : dans sa manière d’insister sur l’engagement dominant des femmes (assistante, victime, journalistes, étudiante, membre de la commission) face à un monde masculin plus prudent (le scientifique), marginal (l’éditeur) et secret (la taupe) dans son soutien, dans le dynamisme de l’affaire soutenue par une forme d’hystérie (ça jure, ça crie, ça râle) qui oblige son actrice, Sidse Babett Knudsen (Borgen) d’habitude plus mesurée, à forcer le trait pour jouer l’exubérance et dans sa volonté d’insérer des scènes familiales idylliques (le dévoué mari et les enfants admiratifs).
.

Laurence Kempf
Les commentaires des internautes

super film

tres bon film a ne pas louper, qui eclaire bien sur les labos et leur pouvoir face aux médecins qui doivent lutter et se battre continuellement

Pages

Photos
vidéo
géolocalisation

Les avant-premières

Note des Wikonautes

Note moyenne de Wikonautes :
5.0


Ils y seront