Retour à la selection

Le Voyage à Nantes 2018

Le Voyage à Nantes 2018

Éloge du pas de côté.

Photos : Éloge du pas de côté © Esquisse Philippe Ramette
La Racinante / Attraction - Johann le Guillerm /Jardin des Plantes 2018 © David Dubost

Calendrier Dates :
  • Du samedi 30 juin 2018 au dimanche 26 août 2018
Localisation Lieu : , Nantes
44000
Prix : Gratuit
L'article

L'article

Le Voyage à Nantes 2018 décrypté
Avec cette nouvelle édition, le parcours d’été du Voyage à Nantes affiche son penchant pour le décalage. Ici, on veut cultiver la singularité pour ne pas dire l’audace. À Nantes, suivre la ligne verte reviendrait donc à suivre un chemin qui n’est pas tracé. Voyons donc ce que cet Éloge du pas de côté nous réserve. Et bon voyage. 

Des statues
 

Les éloges de Philippe Ramette

Au-delà de l’affiche, on retrouve Philippe Ramette partout en ville avec sa série d’éloges. Des statues avec lesquelles “il défie la rationalité du monde et propose avec poésie et humour une vision absurde et métaphysique”. Éloge du pas de côté (place du Bouffay), de la Transgression (Cours Cambronne), de la Paresse (passage Pommeraye), de la Discrétion (passage Sainte-Croix) et de l’Adaptation (Château).
 

Bon de sortie pour Royale

Michel Blazy est un artiste qui aime l’eau et plus généralement le vivant. Avec lui, la statue de la place Royale, qui représente la Loire, change de posture. Comme si la très sage avait décidé d’animer une fontaine trop prévisible et un rien ennuyeuse. Dysfonctionnements, jets lointains, débordements… Blazy fait sortir de la fumée des caniveaux et la fontaine fait son show. 
 

 Des jardins
 

Last Garden de Michel Blazy

En complément de Sortie de Fontaine, place Royale, Michel Blazy crée un jardin à l’intérieur du Temple du Goût. Comme un dédoublement de son atelier, on retrouve les plantes qu’il fait pousser dans des écosystèmes divers et variés. Des racines impressionnantes, des éléments bureautiques colonisés par les plantes…
 

Jungle intérieure d’Evor

Depuis qu’il est arrivé à Nantes en 1994, Evor n’a pas cessé de pousser la nature en ville. Passage Bouchaud, il a créé un véritable jardin d’acclimatation, suspendu aux balcons et sur les toits. Une nature profondément humaine que l’on va enfin pouvoir découvrir grâce à un petit observatoire en bois. Un jardin d’artiste comme une pulsion vitale.
 

Le potager de laurent Tixador

Comment dire ? Laurent Tixador est un artiste génial au sens premier du terme. Ce petit génie de la bricole conçoit un potager extraordinaire sur le parvis du Musée d’arts. Un cube fermé dans lequel tout est recyclé. Non seulement ça pousse mais ça ouvre de nouvelles perspectives pour les cultures.
 

Attraction au Jardin des Plantes

Pour terminer en beauté l’année qu’il a passée à Nantes en spectacles et expositions, Johann Le Guillerm s’installe au Jardin des Plantes. Au-delà de la surprise et de leur esthétique, ses structures de bois nous invitent à penser l’environnement et le monde différemment. Idem pour les fleurs cinétiques aquatiques. Avec lui, la nature avance !



Des univers habités
 

Les fluides de Céleste Boursier-Mougenot

Neuf ans après son intervention place du Bouffay, Céleste Boursier-Mougenot construit un paysage total à l’intérieur de la HAB Galerie. On y retrouve son installation qui convoque instruments de musique, matériaux divers et volatiles pour
une expérience sensorielle du spectateur. Un dispositif immersif inédit.
 

Inside à l’Opéra

L’intérieur de l’opéra a souvent été bien habité par le Voyage à Nantes. Cette année, Daniel Firman y installe un habitant surprenant. Un corps en cristal soufflé traversé par un flux vibrant de plasma gazeux qui devient luminescent
et dessine le système cardiovasculaire humain. Film, lumière et musique complètent la sculpture-néon.
 

Outside dans les sous-sols du Carré Feydeau

Voilà peut-être la proposition qui finira par nous faire aimer le Carré Feydeau. Direction le sous-sol pour plonger dans l’univers étrange composé par Daniel Firman. Platines déréglées, guitares électriques affolées, un feu décalé… Le néon géant de l’entrée nous avait prévenus : Something strange happened here.
 

Particules à l’Atelier

Dessins, peintures, sculptures… Evor déploie son univers sensuel et raffiné sur tout type de support n’hésitant pas à mettre de l’or sur du recyclé. À l’Atelier, il imagine une exposition collective où il confronte ses œuvres à celles d’autres artistes pour composer un véritable paysage pictural qui convoque la nature humaine et les composantes de notre environnement.



Patrick Thibault
Google map

Où trouver cet événement ?

Commentaires

Vos commentaires

connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
Histoire

Nous les appelons Vikings

Jusqu'au dimanche 18 novembre 2018. Château des ducs de Bretagne, Nantes
Lire la suite
téléchargez
l'application
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les jeux
En ce moment sur le site de WIK, des centaines de places cinés, spectacles, concerts... à gagner!