Retour à la selection
Théâtre

Camarades

Camarades Théâtre
Jeune public à partir de 15 ans

Colette, une épopée. Colette est née à Saint-Nazaire au lendemain de la guerre. Bercée par les utopies post-68, elle vit une jeunesse libre et engagée, dans les communautés puis dans les luttes féministes. 

Cet événement a également lieu
Calendrier Dates :
  • Lundi 3 décembre 2018 à 20h30
  • Mardi 4 décembre 2018 à 20h30
  • Mercredi 5 décembre 2018 à 20h30
  • Jeudi 6 décembre 2018 à 20h30
  • Vendredi 7 décembre 2018 à 20h30
Localisation Lieu : TU-Nantes, Chemin de la Censive du Tertre
44300 Nantes
Prix : de 20 à 5€
Site web Site : tunantes.fr/agenda/camarades...
Réserver
L'interview

L'interview

Les Maladroits : « Le désir de révolution existait avant Mai 68 et existe encore aujourd’hui. »

Avec Camarades, les Maladroits continuent sur leur lancée d’un théâtre quasi-documentaire, piochant dans les histoires personnelles et dans la mémoire collective pour faire émerger au plateau des discours singuliers, portés par un vent de révolte qui ne connaît pas de discontinuité.

Pourquoi est-il important de se souvenir des événements de mai 68 aujourd’hui ?

Mai 68 représente l’épicentre d’une période, celle de la jeunesse de nos parents, un moment de basculement. Il s’agit également de déplacer l’histoire à Nantes et d’oublier la parole des leaders politiques, pour la donner à des personnes moins médiatisées.

Votre travail s’attache-t-il à raconter des récits familiaux ou des fables politiques ?

Ce sont des allers-retours. À travers les récits de vies se dessinent des notions, des réflexions, des concepts, et surtout, des questions. Nous racontons l’histoire de Colette, une femme née au lendemain de la Seconde Guerre mondiale à Saint-Nazaire. Nous racontons son enfance, sa jeunesse à Nantes, ses voyages et son engagement. Avec elle, nous traversons l’utopie d’une période révolutionnaire, certaines luttes féministes des années 1970, notamment celle pour l’avortement libre et gratuit.

Sous quelle forme l’esprit de révolte peut-il exister aujourd’hui, au théâtre comme au quotidien ?`

Le désir de révolution existait avant Mai 68 et existe encore aujourd’hui. Au théâtre, de notre point de vue, il s’exprime dans le travail des collectifs et des compagnies qui œuvrent pour un théâtre proche des gens, un théâtre qui a pour ambition d’être vecteur d’émancipation, car comme en 68, ce à quoi nous devons nous opposer, c’est l’aliénation.



Propos reccueillis par Fédelm Cheguillaume
Google map

Où trouver ce spectacle ?

Commentaires

Vos commentaires

connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis

Vous aimerez aussi

téléchargez
l'application
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les jeux
En ce moment sur le site de WIK, des centaines de places cinés, spectacles, concerts... à gagner!