Retour à la selection
Théâtre

Thyeste

Thyeste Théâtre
Thyeste Théâtre

Les épopées colossales et pop de Thomas Jolly – nouvel artiste associé du Grand T – sont des shows théâtraux où la tragédie prend facilement des airs gothiques. Pour la Cour d’Honneur du Festival d’Avignon 2018, il crée une version bien à lui du sanglant classique de Sénèque – une guerre familiale et cannibale.
© Jean-Louis Fernandez

Calendrier Dates :
  • Mercredi 14 novembre 2018 à 20h00
  • Jeudi 15 novembre 2018 à 20h00
  • Vendredi 16 novembre 2018 à 20h30
  • Samedi 17 novembre 2018 à 17h30
  • Lundi 19 novembre 2018 à 20h30
  • Mardi 20 novembre 2018 à 14h00
Localisation Lieu : Le Grand T, 84, rue du Général Buat
44000 Nantes
Prix : de 9€ à 25€
Site web Site : legrandt.fr/spectacles/thyeste...
L'article

L'article

Thomas Jolly, la preuve par trois
Thomas Jolly n’est pas un homme de cour. Celle du Palais des Papes, en juillet dernier, avait de quoi l’impressionner. Metteur en scène et comédien, le nouvel artiste associé du Grand T aime rappeler que le théâtre est d’abord un jeu.
1/ Un maître du jeu
Le théâtre, il est tombé dedans quand il était petit. Dès le collège, au lycée à Rouen puis à la fac de Caen, cette passion se confirme. Et il rejoint bientôt Stanislas Nordey à l’école nationale du TNB. Premières rencontres avec quelques glorieux aînés (de Jean-François Sivadier à Claude Régy…) premières mises en scène et le voilà bientôt considéré non comme un jeune espoir mais comme un grand du théâtre de ce siècle naissant.
 
2/ Une audace
Le jeune homme est de ceux qui aiment relever les défis. D’Henry VI, il fait ainsi un spectacle-fleuve de 18 heures. Une saga qu’il présente au Festival d’Avignon en 2014. Un festival qui lui offre la cour du Palais des papes, l’été dernier, pour un Thyeste grandiose. “J’aime le spectaculaire… et prendre des risques fait avancer”. Alors il “est”, sur scène, ce personnage monstrueux qui “plonge Avignon dans l’effroi”, dixit Télérama.
 
3/ Un esprit de famille
“Il faut rester humble…”, disait-il dans la cour du Palais des Papes, “sinon la cour vous rappelle que vous n’êtes que son invité”. Le théâtre est un jeu collectif où chacun tient son rôle. De quoi garder, malgré le succès, la tête froide. Lorsqu’en 2006, le comédien crée sa compagnie, avec quelques amis, il lui donne le joli nom de Piccola Familia pour créer Arlequin poli par l'amour. Et depuis, c’est avec cette petite famille qu’il trace sa route.

Vincent Braud
Google map

Où trouver ce spectacle ?

Commentaires

Vos commentaires

connectez-vous ou créez votre compte pour laisser votre avis
téléchargez
l'application
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les jeux
En ce moment sur le site de WIK, des centaines de places cinés, spectacles, concerts... à gagner!